Dangers intérieurs, soyons vigilants!

On parle souvent des dangers extérieurs pour nos félins, mais qu’en est-il des dangers intérieurs ?

J’écris cet article parce que je me sens interpellée, avec l’expérience et le temps, j’ai vu et entendu plusieurs histoires d’horreur.

Voici quelques points importants à vérifier quand vous adoptez un petit compagnon de vie.

  • Il faut faire attention aux cordons de stores qui pendouillent, il y a déjà eu des cas de pendaisons.
  • La soie dentaire peut être mortelle pour le chat lorsqu’elle est ingérée. Elle s’enroule autour des organes et les sectionne.
    Il faut toujours avoir des poubelles avec couvercles, ça évite bien des accidents d’étouffement.
  • Les Q-Tips, élastiques et tous les petits objets comme les aiguilles, les trombones, les paniers en osier qui se défont, les fils et même la monnaie sont souvent ingérés et sans l’intervention rapide du vétérinaire, peuvent causer la mort.
  • Les fils électriques comme ceux de la télé, d’un ordinateur, d’une distributrice d’eau, etc. doivent être gainés. Le chaton mordille souvent tout ces fils qui pour lui sont des objets parfaits pour se faire les dents et s’ils ne sont pas protégés, le félin risque de s’électrocuter ou de se brûler la bouche, sans compter que vous venez de vous faire briser un objet souvent coûteux!
  • Pour ceux qui possèdent des fauteuils et divans de type ELRAN ou La-Z-Boy, faîtes extrêmement attention aux mécanismes d’ouverture et de fermeture pour allonger vos jambes. Un chat peut facilement s’introduire sous le fauteuil pendant que vous avez les jambes élevées et quand vous allez refermer, le chat risque d’être coincé dans le mécanisme.
  • Il y a aussi les chutes d’escaliers, beaucoup plus fréquentes que l’on peut croire. Entre les barreaux de la rampe, le chaton peut tomber de plusieurs pieds de haut et se fracturer les hanches ou pire encore, décéder suite à un trauma. Le chat ne retombe pas toujours sur ses pattes!
    Si vous avez un lieu dangereux pour les chutes, ajoutez-y un léger grillage, un panneau en « plexiglass » ou un filet pour éviter le pire. Mieux vaut prévenir que guérir.
  • Il y a aussi les poêles à bois, même si c’est chaud, il y a déjà eu des chats qui ont sauté dessus pendant qu’ils chauffaient à plein régime, résultat : les pattes brulées, les coussinets sont restés collés sur le dessus du poêle. Imaginez la douleur, il aura de la difficulté pour aller dans la litière et pour toute autre activité. L’infection est chose courante suite à ce type d’accident.
  • Il y a aussi des jouets que je considère dangereux, soyez prudent dans vos choix. Testez vous-mêmes le produit en tirant dessus, si les plumes se détachent ou que des trucs se défont, vous avez votre réponse. Les petits grelots de métal ne sont pas toujours sécuritaires. J’ai déjà eu un cas où une partie d’un jouet est resté coincée entre les dents du chat. Une situation non mortelle, mais très fâcheuse.
  • Il y a aussi une liste de plantes et d’aliments toxiques pour les chats, vous pouvez faire des recherches sur le web et vous trouverez cette liste. L’important est de les connaître afin d’éviter de donner des aliments que nous manipulons au quotidien et qui sont vraiment dangereux pour votre félin. Ex. : chocolat, oignon, maïs, etc. La liste est longue et les plantes aussi ne sont pas à négliger.

Il ne faut pas oublier qu’un chaton, c’est la même chose que si nous avions un enfant de 2 ans.

On doit surveiller et prévenir les dangers potentiels (électricité, brûlure, chute, aliment, etc.)

Faites le tour de votre maison et observez bien, l’idée n’est pas de vous alarmer, mais en connaissant les dangers, nous aiderons à prévenir des accidents bêtes et tragiques.

Soyons vigilants!

Pourquoi nous ne devons pas faire dégriffer nos chats?

Qu’est-ce que le dégriffage?

(Ceci est un extrait d’un texte de la SPCA Laval)

Dégriffer un chat nécessite une anesthésie générale et l’amputation de la dernière jointure de chaque orteil, y compris l’os (pas simplement l’ongle). Les complications possibles de cette chirurgie incluent la réaction à l’anesthésie, une hémorragie, le dommage aux nerfs et la possibilité d’une repousse anormale des ongles.

Le dégriffage peut avoir comme conséquence un affaiblissement progressif de la jambe, de l’épaule et des muscles du dos et en raison de leur équilibre altéré, les chats dégriffés doivent réapprendre à marcher, tout comme une personne à laquelle on aurait retiré les orteils.

Les conséquences du dégriffage sont souvent malheureuses. Des changements de comportement peuvent se produire. Le chat dégriffé recourt plus fréquemment aux morsures pour compenser l’insécurité de n’avoir aucune griffe. Certains chats deviennent malpropres suite à l’opération. Chez les chats adultes, cette mutilation provoque un traumatisme « psychique » indéniable. Malheureusement, un grand nombre de chats qui se font dégriffer sont euthanasiés par leur propriétaire suite à un changement de comportement dû à cette opération.

Il est interdit de faire dégriffer nos Maine Coons à la Chatterie Lilicoon. Nous l’inscrivons noir sur blanc dans le contrat de vente. Si jamais une personne décide quand même de le faire dégriffer, il n’y a plus de garantie de santé sur l’animal et il peut y avoir poursuite. Le Maine Coon est un chat qui vient très grand et lourd, de le dégriffer serait de la pure cruauté.

Un arbre à chat, acheté ou fabrication maison est la solution. Pensez-y-bien!

Alternatives au dégriffage : Conseils d’experts Éduchateur

À lire absolument avant de penser à faire dégriffer un chat : Article Éduchateur

Pourquoi devrions-nous garder nos chats à l’intérieur?

Un chat d’intérieur est-il malheureux ?

Cette question, nombre de propriétaires de matous se la posent… La comportementaliste du chat, Marie-Hélène Bonnet tente d’y répondre et revient sur les nombreux dangers qui menacent nos petits félins. Les croyances populaires sont tenaces et bien souvent elles sont fausses ou basées sur des époques tellement lointaines que les choses ont changé radicalement.

Quelle espérance de vie pour un chat d’extérieur? Celle qui veut qu’un chat heureux doit être un chat qui sort librement en extérieur est tenace mais fausse, voir dangereuse pour nos petits félins domestiques.

Nous savons tous qu’un chat peut se faire écraser, c’est d’ailleurs la principale chose à laquelle nous pensons quand on envisage de laisser sortir Minou. Mais on ignore la plupart du temps que l’espérance de vie chez le chat est actuellement de 19 ans pour un chat d’intérieur, et seulement 4 ans pour un chat qui sort en liberté. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Un chat n’a besoin de sortir que s’il n’a pas ce qui lui est nécessaire chez lui : une litière propre, un espace de jeu suffisant et ludique, une gamelle d’eau et à manger à volonté. Ajoutez-y une dose de caresses et d’amour et il sera heureux comme tout. Eventuellement une sortie en laisse dans un endroit calme et sans danger pour vous faire plaisir, à lui et à vous.

Quels dangers menacent les chats d’extérieur ? Dangers, dangers mais quels sont ces fameux dangers qui guettent not chats dehors ?

D’abord la route, mais aussi les pièges, les chasseurs en campagne qui de loin ont tôt fait de confondre lapin et chat. Mais nous oublions le vol pur et simple, l’enfermement involontaire, surtout en période de vacances : Minou a peur et se réfugie dans le garage d’un voisin. Le voisin part pour 4 semaines camper et ne voit pas Minou caché sous une bâche, il ferme la porte et voilà Minou sans eau, et sans nourriture en pleine chaleur…

Parlons aussi des poisons pour le chat : un peu de goudron frais rebouche un nid de poule, Minou marche dessus, il a plein de goudron sur la patte, il se cache dans un buisson et nettoie sa patte souillée. Quelques minutes plus tard il titube, il perd connaissance et il est déjà trop tard.

Une abeille se trouve dérangé par Minou qui veut jouer avec, elle le pique à la gorge…

Un oiseau vient de se nourrir de quelques baies de gui, Minou réussi à l’attraper, il avale le petit oiseau repu, et Minou commence à montrer des signes de faiblesse. On court chez le vétérinaire qui ne sait pas ce qui se passe, et Minou ne s’en remet pas…

Des risques de maladies Et les maladies transmissibles par les bagarres et les rapports sexuels du chat, tel que le FIV ou leFeLV (leucose féline) qui sont mortelles et inguérissables.

Mais aussi le coryza, le typhus, et autres saletés que les chats errants se transmettent à qui mieux-mieux, et les vaccins ne suffisent pas toujours à les protéger… Sans omettre les blessures plus ou moins graves qui peuvent être provoquées par d’autres chats, mais aussi chiens ou animaux divers, y compris bipèdes…

Je vous passerai le passage sur les trafics de fourrures et les ramassages d’animaux errants qui finissent euthanasiés dans un refuge dans le meilleur des cas.

Alors, reprenons notre réflexion, est-il vraiment nécessaire de laisser Minou sortir ? Ne serait-il pas plus prudent de le sortir en laisse s’il le demande vraiment ? N’est ce pas plutôt pour soulager notre conscience parce qu’on le croit plus heureux qu’on veut le faire sortir ?

Préfère-t-on vivre 4 ans avec Minou qui n’est jamais là ou 18 voir 19 ans avec Minou sur les genoux qui ronronne ?

(Réf. sur Wamiz)

Chez Lilicoon Maine Coon, nous demandons aux propriétaires de nos chats de ne jamais laisser son minou à l’extérieur sans surveillance. Il devra être dans un enclos sécuritaire ou en laisse sous surveillance.

Les plates-plates bandes de vos voisins ne sont pas des litières pour chat! C’est désagréable et en gardant votre chat chez vous, la bonne entente entre voisins sera sauvé :-).

Pourquoi un chien est tenu en laisse et sous surveillance et pas un chat ? C’est la même chose.
Respectez les autres, respectez votre félin et gardez vos animaux dans votre cours ou dans votre maison en sécurité.

C’est tout simplement logique!

Comment introduire un nouveau chat dans votre demeure

Comment réduire le stress en auto

Comment procéder lors d’un déménagement

Quoi faire lorsqu’on part en vacances

Pourquoi Chatterie Lilicoon Maine Coon exige une stérilisation non précoce

Suite à la Conférence « La stérilisation : Que du bon ? Aspect chirurgical. », tenue le 25 mars 2015 au CVRS par Dr. Dupuis DMV, MS, Diplomate ACVS

Nous décourageons la stérilisation des chats de grande race en bas âge.

Référence : Spontaneous femoral capital physeal fractures in adult cats : 26 cases (1996-2001).

J Am Vet Med Assoc.  2002; 221(12):1731-6 (ISSN: 0003-1488)

CONCLUSIONS AND CLINICAL RELEVANCE :
Results suggested that adult cats with spontaneous femoral capital physeal fractures were most likely to be heavier, neutered males with delayed physeal closure.

Il faut comprendre que l’on parle ici de chat de grande race, le Maine Coon est un chat dans une catégorie à part et ne peut pas être exactement toujours traité ou considéré comme un chat dit régulier. Il a ses caractéristiques propres à lui et l’éleveur est bien placé pour vous indiquer les choses importantes pour sa santé et son développement.

La stérilisation en bas âge n’affecte pas la croissance, mais retarde la fermeture des plaques de croissance : les os longs deviennent plus longs. Il en résulte donc une augmentation du risque de fractures spontanées des têtes fémorales (fracture Salter-Harris). Normalement la plaque de croissance de la tête fémorale devrait se fermer entre 7 et 9 mois d’âge. Chez les chats stérilisés avant 6-7 mois d’âge, il y a un retard de fermeture. Les chats de grande race comme le Maine Coon sont sujet, comme les chiens de grade race à avoir des problèmes de dysplasie de la hanche. Nous diminuons le risque de développer cette maladie en attendant tout simplement un peu plus tard pour la stérilisation.

Voilà pourquoi Lilicoon Maine Coon exige une stérilisation à un âge un peu plus avancé.